• Juliette

     

               I-                Description

              Juliette est la seule héritière et la fille chérie des Capulet. Agée de 16 ans, elle est romantique et exigeante. Etant une jeune fille, elle est tenue éloignée des querelles avec les Montaigu. Son père lui voue un amour fou et possessif et sa mère tente de la protéger de son mieux. Elle est également très proche de sa nurse et lui fait confiance. Elle est la cousine de Tybalt.

     

               II-             Au fil de la pièce

              On rencontre, pour la première fois, Juliette alors qu’elle dit mourir d’impatience en attendant de trouver l’Amour (Un jour). Malheureusement pour la jeune fille, les traditions vont vite jouer contre elle puisque le Comte Pâris, qu’elle connait à peine, vient demander sa main (La demande en mariage). Sa mère et sa nourrisse vont alors tenter de la convaincre d’accepter ce mariage arrangé (Tu dois te marier). Le soir même, un bal est organisé pour la présenter à Pâris, mais la jeune Capulet ne l'apprécie pas vraiment (Le bal 1). Dès le premier regard, elle tombe sous le charme de Roméo, sans savoir qu’il est un Montaigu (L’amour heureux). Elle ne découvre son identité que lorsqu’il est chassé du bal par les Capulet et que sa nourrisse lui déclare que le jeune homme est le fils des ses ennemis (Le bal 2). Elle confie donc son amour interdit au poète Capulet (Le poète) et déclare sa flamme à Roméo sans même savoir qu’il l’écoute chanter (Le balcon). Heureuse de se savoir aimée en retour, elle accepte la demande en mariage de Roméo mais lui impose d’attendre le lendemain pour être sûre de sa sincérité. Dans sa chambre, elle espère de tout cœur que Frère Laurent acceptera des les marier dans le plus grand secret (Par amour). Quelques temps plus tard, elle envoie sa nurse pour demander à son bien-aimé s’il souhaite toujours l’épouser et, trop impatiente, elle part à sa rencontre. Elle retrouve sa nurse qui, après l'avoir fait languir, lui dit de se rendre chez Frère Laurent, ce qu’elle fait sans attendre. Elle rejoint donc son fiancé à la chapelle où ils sont unis par les liens sacrés du mariage (Aimer).

     

              Le lendemain, elle découvre avec étonnement le décès de Mercutio, avec douleur que Tybalt, son cousin, est mort de la main de Roméo et, avec encore plus d’horreur, que son mari est exilé pour toujours à Mantoue. Aimant le Montaigu plus que tout, elle le pardonne pour son crime et passe la nuit à ses côtés (Le chant de l’alouette). Désespérée par le départ de son époux, elle apprend que son père a décidé de la marier à Pâris dès le lendemain. Elle perd aussi son unique soutient, celui de sa nurse, qui ne comprend pas comment elle peut aimer le meurtrier de Tybalt (Demain). Tiraillée entre son amour pour Roméo et son amour pour son père, elle ne sait plus quoi faire (Pourquoi ?). Elle se tourne alors vers la seule personne pouvant l’aider : Frère Laurent, et le supplie de l’empêcher d’épouser Pâris (Sans Elle). Elle accepte de prendre un faux poison pour simuler sa mort et permettre le retour de Roméo (Le poison). Elle se réveille dans le tombeau familial, aux côtés de celui qu’elle aime. Malheureusement, Roméo est déjà mort et Juliette, ne pouvant survivre à la mort de son époux, se tue avec la dague du jeune homme (La mort de Juliette).

       

               III-           Chansons

    04.Un jour

    11.L’amour heureux

    14.Le poète

    15.Le balcon

    16.Par amour

    19.Aimer

    27.Le chant de l’alouette

    28.Demain

    30.Pourquoi ?

    31.Sans Elle (sur scène)

    32.Le poison

    35.La mort de Juliette

              + un rappel (Aimer)

      

               IV-                Principales différences avec l’œuvre de Shakespeare

              Dans la pièce originale, Juliette n'a que 14 ans.


    votre commentaire
  •  Tybalt

     

               I-                Description

              Tybalt appartient à la famille Capulet. Il a environs 20 ans et est le neveu de Lady Capulet. Fou amoureux de Juliette, il ne peut cependant lui avouer puisqu’elle est sa cousine. Il est un ennemi acharné de la famille Montaigu et ne perd jamais une occasion de se battre ou de se moquer de Mercutio. 

      

               II-             Au fil de la pièce

               On rencontre Tybalt dans les rues de Vérone alors que le prince ordonne aux Montaigu et aux Capulet de cesser leurs combats (Vérone). Il continue cependant de se battre avec Mercutio et semble ne pas accorder d’importance aux interdictions du Prince. Tybalt assiste ensuite à demande en mariage du Comte Pâris et se révèle en colère contre ceux qui s’approchent trop près de Juliette (La demande en mariage). Durant le bal des Capulet, il danse plusieurs fois avec sa cousine et semble en être ravi (Le bal 1). Mais sa bonne humeur retombe bien vite lorsqu’il s'aperçoit que la jeune fille n’a d’yeux  que pour Roméo. Par jalousie et par haine, il chasse le jeune Montaigu et ses amis (Le bal 2). Dévasté par la réaction de sa bien-aimée, il avoue regretter d’avoir été élevé dans la haine, le mépris et la violence alors qu’il rêvait qu’une enfance calme (C’est pas ma faute).

               Le lendemain, la nouvelle de l’union des deux amants est répandue. En effet, Tybalt a vu les amoureux ensemble après le bal. Dans les rues de Vérone, Tybalt cherche donc Roméo pour le tuer car il est fou de jalousie (C’est le jour). Mais il croise tout d’abord Mercutio qui le défie et, en colère, il commence à se battre en duel. Roméo ayant fait son apparition pour les empêcher de s’entretuer, le jeune Capulet prend la dague de son ennemi et tente de le poignarder. Mercutio s’interpose : c’est finalement lui qui est blessé (Le duel) et qui meurt dans les bras de son meilleur ami. De son côté, Tybalt se rend compte de la gravité de son geste et les Capulet semblent furieux contre lui. Le jeune homme est rapidement tué par Roméo qui ne cherche plus qu'à venger son "frère" (La mort de Mercutio).

       

               III-           Chansons

    13.C’est pas ma faute

    21.C’est le jour

    22.Le duel

      

               IV-           Principales différences avec l’œuvre de Shakespeare

               Dans la pièce originale, les sentiments de Tybalt envers Juliette ne sont pas explicitent. La raison pour laquelle il tente de tuer Roméo est bien moins romantique : d'après le jeune Capulet, le Montaigu est venu au bal dans le but de le narguer. Tybalt se sent donc obligé de laver son honneur en tuant son ennemi.

     


    votre commentaire
  •  

    Benvolio

     

     

               I-                Description

              Benvolio fait partie de la famille Montaigu. Du même âge que Roméo, c’est son cousin et son meilleur ami. Il est le neveu du Comte Montaigu. Bien qu'il essaye parfois de calmer les deux clans ennemis, il se laisse facilement entrainer par Mercutio, son autre meilleur ami. Joyeux et léger, il est toujours en train de courir sur scène, de sourire ou de plaisanter.

      

               II-             Au fil de la pièce

              On rencontre Benvolio dès le début de l’histoire, alors qu’il se bat dans les rues de Vérone aux côtés de Mercutio (Vérone). Après l’intervention du Prince, il sépare Tybalt et Mercutio qui continuent leurs querelles et apparait donc comme sérieux et posé. Il se révèle pourtant à l'opposé du calme lorsqu’il se moque ouvertement de Lady Montaigu en la critiquant et en l’imitant. Il reste cependant assez docile et accepte de partir à la recherche de Roméo. Il retrouve ce dernier qui ne semble pas vraiment l’écouter et le suit en courant et en criant son nom. Quelques temps plus tard, en compagnie de ses deux meilleurs amis, il chante son envie de plaisirs simples dans les rues de Vérone (Les rois du monde). Séduit par la chanson de Mercutio, il se révèle tout aussi fou que ce dernier et fini par se rouler par terre en riant (La folie). Toujours en train de s’amuser avec Mercutio, ils décident d’emmener Roméo au bal masqué des Capulet pour lui remonter le moral (Le bal 1). Il tente d’éloigner Roméo de Juliette pour qu’il puisse s’enfuir du bal mais, son ami lui retire son masque, le faisant chasser en même temps que lui  (Le bal 2). Un court moment plus tard, on le retrouve dans la rue, alors que Tybalt et quelques Capulet sont venus affronter les Montaigu après les avoir fait fuir. Il tente de calmer les deux camps et aide même une jeune Capulet à se relever. Il empêche ensuite Mercutio d’intervenir et met fin à la bataille. Plus tard, en compagnie de Mercutio, il se moque de la muette et de la nourrisse venues chercher Roméo (Les beaux, les laids).

              Le lendemain, Benvolio est, on ne sait comment, au courant de la relation de Roméo et Juliette. Se sentant trahi par leur ami, Mercutio et Benvolio se disputent avec Roméo (On dit dans la rue). Resté avec Mercutio, il tente d'empêcher Roméo d'approcher Tybalt puis tente d'éloigner Mercutio. Cependant Tybalt réussi quand même à blesser Mercutio avec la dague de Roméo (Le duel). Il assiste avec horreur à la mort de son meilleur ami. Impuissant, il ne peut empêcher le seul ami qui lui reste de tuer Tybalt (La mort de Mercutio). Benvolio entraine donc Roméo à l’écart afin de lui éviter d’être condamné à mort. Armé de la dague qui est déjà recouverte du sang de deux personnes, il écarte ceux qui tentent d'empêcher son ami de fuir (La vengeance). Dépité, il doit ensuite dire adieu à Roméo qui est banni à jamais (Duo du désespoir). Quelques temps plus tard, il découvre la (fausse) mort de Juliette et étant le meilleur ami de Roméo, il décide que c'est à lui d'annoncer la funeste nouvelle (Comment lui dire ?). Le jeune homme arrive donc à Mantoue mais il est prit de court lorsque Roméo lui demande, tout sourire, des nouvelles de sa femme. Ne sachant comment lui avouer, il finit par hurler « Juliette est morte ! », provoquant ainsi la fuite de son dernier ami et son suicide. A la mort des amants de Vérone, il tente de consoler les jeunes filles Capulet et Montaigu mais il est tout aussi désespéré qu'elles (Coupables).

              Lors des salues, c'est Benvolio qui présente les personnages.

      

               III-           Chansons

    07.Les rois du monde

    08.La folie

    17.Les beaux, les laids

    20.On dit dans la rue

    33.Comment lui dire ?

              + un rappel (Les rois du monde)


    votre commentaire
  •  

    Mercutio

     

               I-                Description

              Mercutio ne fait pas vraiment partie de la famille Montaigu mais il se bat à leurs côtés. En effet, le jeune noble est un parent du prince de Vérone. Il est le meilleur ami de Roméo et de Benvolio et a le même âge qu'eux. Fantasque et provocateur, il ne laisse jamais passer une occasion de se moquer de Tybalt et de se bagarrer.

     

               II-                Au fil de la pièce

              On découvre Mercutio au tout début de l’histoire, quand les Capulet et les Montaigu se battent dans les rues de Vérone (Vérone). Le prince dirige d'ailleurs son rappel à l'ordre vers lui puisque, n'écoutant par son interdiction de combattre, il continue de se quereller avec Tybalt. Mais, ignorant l'autorité du seigneur, il est prêt à reprendre le combat dès le départ de celui-ci. Il en est cependant empêché par Benvolio et renonce donc à cette bataille. Un moment plus tard, dans les rues, il chante son insouciance et sa gaité avec Roméo et Benvolio (Les rois du monde). Si, malgré son caractère combatif, il parait assez raisonnable, on découvre vite que ce n'est en réalité pas le cas. Ainsi, après avoir hurlé qu'il était fou, il se roule par terre avec Benvolio, sous le regard médusé de Roméo (La folie). Devant la déprime de son meilleur ami, il prend la décision de l'emmener au bal organisé par les Capulet (Le bal 1). Il retire son masque après que Roméo ait été découvert et il est donc chassé en même temps que lui (Le bal 2). Un court moment plus tard, on le retrouve dans une rue, alors que Tybalt et quelques Capulet sont venus affronter les Montaigu. Il veut entrer dans la bataille mais Benvolio arrive, disperse rapidement les deux camps et empêche son ami de s'approcher. Puis, lorsque la nourrisse et la muette viennent parler à Roméo, il prend un malin plaisir à se moquer des deux femmes (Les beaux, les laids).

              Le lendemain, Mercutio apprend le mariage des deux amants. Un sentiment d'incompréhension l'envahi et, avec Benvolio, il accuse Roméo de les avoir trahis (On dit dans la rue). Il croise alors Tybalt qui déclare chercher le jeune Montaigu dans le but de le tuer. Décidant de protéger son "frère", Mercutio le défi. Ils commencent à se battre mais Roméo intervient et tente de les séparer. Tybalt réussi cependant à s'emparer de la dague de du Montaigu et blesse le parent du prince (Le duel). Dans son dernier souffle, il pardonne Roméo pour sa trahison et lui demande d'aimer Juliette de toute son âme, avant de s'effondrer dans les bras de son meilleur ami (La mort de Mercutio).

       

               III-                Chansons

     07.Les rois du monde

     08.La folie

     17.Les beaux, les laids

     20.On dit dans la rue

     22.Le duel

     23.La mort de Mercutio

               + un rappel (Les rois du monde)

      

                IV-             Principales différences avec l’œuvre de Shakespeare

               Dans la pièce originale, Mercutio n'est pas chassé du bal puisque, en temps que parent du prince, il y est invité.

     


    votre commentaire
  • Ouverture

     

               I-                Description

               Comme son nom l'indique, "Ouverture" est la musique qui ouvre le spectacle. Elle est parlée et non chantée. Elle est interprétée par Gérard PRESGURVIC.

      

               II-                Paroles

     Toutes les histoires, commencent pareil,
    Rien de nouveau sous la lune,
    Pour qu'une étoile s'éteigne,
    Il faut qu'une autre s'allume.
    Bien sûr, la pluie,
    Et le hasard,
    La nuit,
    Et les guitares,
    On peut y croire.
    Chacun ses mots, et ses regards :
    Toutes les histoires ont leur histoire.
    N'écoutez pas ce qu'on vous raconte :
    L'amour, y que ça qui compte.
    On s'aimera toujours, on s'aimera si fort,
    Et puis, doucement, sans le vouloir,
    On passe du cœur, à la mémoire.
    Toutes les histoires, commencent pareil,
    Rien de nouveau sous la lune.
    Voici celle, de Roméo, et Juliette.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires